Masque en tissu lavable ou masque chirurgical : quel choix effectuer ?

La pandémie du coronavirus qui dure depuis le début de l’année 2020 a forcé les gouvernants des différents pays à prendre des mesures drastiques. Même si avec le vaccin, certaines restrictions ont été levées, il est préférable de toujours les respecter afin de diminuer le risque de contagion. L’une des mesures qui s’avèrent efficaces est le port du masque. Il existe différents types de masque parmi lesquels le masque en tissu lavable et la bavette chirurgicale jetable. Quel choix opérer entre ces deux ?

Pourquoi préférer le masque en tissu lavable ?

Il faut préciser avant toute chose qu’avant d’opter pour les masques en tissu lavable, vous devez vous assurer qu’ils ont été fabriqués en accord avec la norme AFNOR et sont certifiés lavables comme ceux de Ruko Plus. Ces deux certifications sont une garantie de qualité et donc de protection contre le virus.

Un masque en tissu lavable de qualité a une capacité de filtration des bactéries d’au moins 90 % s’il est de la 1re catégorie et d’au moins 70 % s’il est de la catégorie 2. Il s’agit là de son premier avantage, qui est en rapport avec la protection. Ensuite, ce type de masque vous permet de faire des économies. Selon la qualité, vous pourrez le laver jusqu’à 50 fois. Vous faites donc des économies sur le long terme.

En plus, le masque en tissu est écologique. Vous utilisez peu de masques et puisque le modèle est en tissu, il se dégrade assez vite. Cependant, ce type de cache-nez ne doit être utilisé que dans un endroit où le risque de contagion n’est pas trop élevé.

Quid du masque de protection chirurgical ?

Le masque chirurgical, encore connu sous le nom de bavette chirurgicale, dispose d’une efficacité de filtration des bactéries comprise entre 80 et 95 % selon le modèle pour lequel vous optez. En plus, généralement, il est fabriqué dans de bonnes conditions, puisque réservé au personnel soignant. Il est donc plus efficace que le masque en tissu.

Cependant, la bavette chirurgicale est à usage unique et doit normalement être changée toutes les 4 h environ. Sur le long terme, cela peut donc revenir assez cher à l’utilisateur. De même, ce masque est moins écologique puisque dans les conditions normales, en moyenne 4 à 6 sont nécessaires par jour. Il devient assez difficile de gérer ceux qui sont usagés.

In fine, le masque en tissu lavable parait plus avantageux que la bavette chirurgicale. Avant de choisir un cache-nez lavable, pensez à vérifier sa qualité afin d’être sûr de son efficacité. Sur le long terme, vous ferez des économies avec ce type de masque.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous