Vidange de fosse septique : des conseils essentiels !

La possession d’une résidence implique généralement le respect de certaines normes, les unes parfois plus complexes que les autres. Au nombre de celles-ci figure l’opération de vidange des fosses dont la charge vous incombe lorsque l’habitation n’est pas directement raccordée à un système d’assainissement collectif. Voici l’essentiel à savoir sur sa réalisation.

Qui pour réaliser la vidange ?

Puisqu’il s’agit des eaux usées, la vidange de fosse septique est une opération délicate. Tenter de la réaliser soi-même s’avère dangereux, néfaste pour l’environnement et de facto interdit par l’article 7 septembre 2009 modifié.

En effet, la vidange implique de débarrasser la boue accumulée dans la fosse. Celle-ci contient des bactéries virales pour l’homme et dégage des odeurs pouvant créer des détresses respiratoires. Un équipement adapté est requis et une désinfection avec des produits autorisés est nécessaire à l’issue de l’opération.

Pour ces raisons, la vidange de fosse septique doit s’effectuer par un professionnel tel que l’Entreprise Astruc, dûment agréée par le Service Public de l’Assainissement Non Collectif. Celui-ci pourra vous délivrer le certificat de vidange utile en cas de contrôle et assurer la durabilité de vos installations.

En cas de non-respect, vous risquez deux ans d’emprisonnement et une amende de 75 000 €. La vidange de fosse septique par un professionnel peut coûter entre 150 et 350 € selon le volume à traiter. De quoi vous éviter des dépenses supplémentaires.

À quelle fréquence vidanger une fosse ?

À la base, il est généralement recommandé d’effectuer la vidange des fosses en moyenne tous les 4 ans. Toutefois, si avant ce délai la présence de la boue avoisine les 50 % du volume de la fosse, une vidange s’impose.

Pour estimer le niveau des boues, il suffira d’introduire dans la fosse une perche PVC ou un bâton droit qui servira de jauge. Assurez-vous d’avoir touché le fond de la fosse puis remontez le bâton afin de mesurer la hauteur au-dessus de la boue.

Pour garantir le fonctionnement optimal de votre système d’évacuation, le bac à graisse devra être nettoyé tous les 6 mois et le préfiltre 2 ou 3 fois par an.

➡️ Découvrez un autre article dans la même thématique : Raccordement au tout à l’égout : avantages et inconvénients

Quelles sont les étapes de la vidange ?

La vidange d’une fosse septique peut s’opérer entre 60 et 90 min suivant plusieurs étapes. L’opérateur vidange dans un premier temps l’eau de la fosse dans le compartiment du camion prévu à cet effet. Il pourra alors pomper les graisses et les boues dans le second compartiment, puis le lavage à haute pression du réseau de canalisation à l’eau claire.

L’opération se solde généralement la remise en eau de la fosse. Il s’agit de l’eau retirée au début de l’opération, car celui-ci contient les bactéries nécessaires à la liquéfaction des matières. Certains activateurs biologiques autorisés pourront également être utilisés.

➡️ Découvrez tous les autres articles sur la maison en cliquant ici

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous