Thé ou Café ? Le guide pour tout savoir

Thé ou café ? lequel choisir

Ce n’est réellement une surprise si je vous dit que le thé et le café font partie des boissons les plus consommées dans le monde. Par jour, il y a environ plus de 1,6 milliards de thé et de café qui sont bus. Lequel choisir : thé ou café ?

Bien que le thé soit largement plus consommé (après l’eau bien sûr), Il y a de nombreux pays dans le globe qui dérogent à cette règle. C’est le cas dans une bonne partie des pays d’Europe. En fait, la plupart des pays ont un penchant pour l’un ou l’autre : le café est plus consommé dans la région d’Amérique (nord et sud) ainsi qu’en Europe, alors que le thé est plébiscité par une grande partie des pays d’Asie et même de la Russie. 

Globalement, les avis sont bien tranchés sur le sujet. Certains se définissent comme des « addicts du café » tandis que d’autres se proclament « addicts du thé ». 

La question de “Qui a raison ?” peut se poser. Y a-t-il de la place pour tout le monde ? doit-on être 100% thé ou 100% café?

C’est ce que nous allons voir ici. Nous allons mettre en avant les avantages et les inconvénients de ces deux boissons emblématiques pour voir si l’une d’entre elles est effectivement supérieure…

La caféine dans le thé et dans le café

Vous aussi vous ne pouvez pas commencer une journée sans avoir ingéré une bonne tasse de café ? Pour bon nombre d’entre nous l’objectif est simple : avoir de l’énergie. La vie moderne est intense et exigeante, la caféine devient presque indispensable pour stimuler ce bon vieux système nerveux. 

Nous allons vous faire une révélation. Le commun des mortels ignore que les feuilles de thé contiennent plus de caféine que les grains de café. En effet, les feuilles de thé peuvent contenir jusqu’à 3,5% de caféine. Alors que les grains de café sont à seulement 1 à 2 %. Surpris n’est-ce-pas?

En revanche, même si les feuilles de thé ont un pourcentage de caféine plus important, une tasse de café (on parle ici de café infusé) contient largement plus de caféine qu’une tasse de thé (également infusé). Comment cela est-il possible ?

Ça tient principalement à la façon dont ils sont infusés. De plus, à l’intérieur du thé, il existe un composé unique qui affecte l’impact de la caféine sur notre corps : la L-théanine. 

L’effet de l’infusion

Quand on regarde la production et la consommation mondiale de café, on se rend compte qu’elle est supérieure à celle du thé, petite nuance, on parle ici en poids (petit piège). En revanche, quand on regarde du côté de la consommation en tasse, là la consommation de thé est environ trois fois supérieure.

Cela s’explique tout simplement par le fait que le café est une infusion beaucoup plus concentrée, alors que du côté du thé il s’agit d’une infusion diluée. Proportionnellement, nous avons besoin de plus de grains de café (en poids) pour pouvoir obtenir un café, que son concurrent en feuilles de thé. En moyenne, il faut entre 13 et 16 grammes de grains de café pour obtenir une tasse de café (disons environ 230g de liquide), contre seulement 2 g de feuilles pour le thé. 

C’est pourquoi, tasse après tasse, le café domine sur la thématique de la teneur en caféine. Mais quelle quantité de caféine contient réellement notre remontant matinal ? Voici la teneur moyenne en caféine d’une tasse de 250 ml :

  • Le café : 95 – 200 mg
  • Le Thé vert Matcha* : 70 – 80 mg
  • Le Thé noir : 40 – 70 mg
  • Le Thé Oolong : 37 – 55 mg
  • Le Thé vert : 35 – 45 mg
  • Le Thé blanc : 15 – 30 mg
  • La Tisanes : exempt de caféine

*Le thé matcha est unique puisque nous consommons les feuilles entières, broyées et mélangées à l’eau, plutôt que de les faire infuser et de les enlever. C’est pourquoi il a la plus forte teneur en caféine de tous les thés. 

L’effet théanine

Soyons clair, il n’y a pas de différence entre les molécules de caféine que l’on retrouve dans le thé et dans le café. Toutefois, la façon dont elles agissent sur notre organisme ne l’est pas.

On retrouve de la L-théanine dans le thé, dont les propriétés uniques influent sur l’effet de la caféine. Grâce à cet acide aminé, la caféine n’est pas rapidement absorbée dans le sang. Par conséquent, cela favorise un sentiment de relaxation et de calme. 

La L-théanine stimule la production d’acide gamma-aminobutyrique (GABA), de sérotonine, de dopamine et d’ondes alpha, qui influencent l’humeur, les fonctions cérébrales et l’énergie. Cela contrebalance l’effet stimulant de la caféine pour créer un sentiment plus calme et équilibré de vigilance concentrée.

Ainsi, alors que le café procure un boost énergétique rapide et extrême, le thé quant à lui procure un type d’énergie plus « diffu ». C’est pourquoi les amateurs de thé n’ont pas tendance à ressentir les effets directs de la caféine, comme les chutes et le manque, comme ça peut être le cas de nombreux amateurs de café.

Qu’en est-il du déca ?

La dose journalière maximale recommandée est de 400 milligrammes de caféine, soit uen très grosse tasse de café. Les buveurs de café qui veulent réduire leur consommation de caféine, ou pourquoi pas l’arrêter, se tournent vers des boissons décaféinées. 

Mais au risque de vous surprendre, le déca n’est jamais à 100% sans caféine ! Comment cela est-il possible ? C’est parce qu’il est impossible d’éliminer la totalité de la caféine dans le processus de décaféination.

De plus, la caféine étant naturellement présente dans le café et le thé, le processus de décaféination est, par définition, non naturel. Une partie des puristes se détournent de cette solution pour cette raison.

Les infusions ou les tisanes, sont véritablement l’unique solution sans caféine. Elles ne sont pas considérées comme des thés (d’où la notion “infusion” sur les packaging), car cette boisson n’est pas créées à partir de la plante Camellia sinensis qui se trouve être à l’origine de tous les thés (qu’ils soient noirs, verts, oolong, blancs et pu’er). 

Ils sont plutôt fabriqués à partir de fleurs, de graines, de feuilles ou autres racines séchées et peuvent être appréciés pour leurs goûts différents, parfois même uniques, ainsi que pour leurs nombreux bienfaits pour la santé. Il existe une grande variété de thés, dont certains sont très populaires :

  • La camomille : favorise les sentiments de calme et favorise le sommeil.
  • Cannelle : favorise un taux de glycémie sain
  • Echinacea : favorise une réponse immunitaire saine
  • Citronnelle : aura un impact sur la relaxation et l’humeur du consommateur
  • Gingembre et menthe poivrée : favorisent la digestion

Pour faire simple, il y a plus de caféine dans un café, mais en ce qui concerne les effets, c’est le thé qui l’emporte. En effet, il contient moins de caféine par tasse et de la l-théanine, qui favorise un regain d’énergie plus calme et durable. De plus, il existe davantage d’options sans caféine pour ceux qui essaient de réduire leur consommation.

À propos du goût

Sur ce point, les deux boissons se trouvent être amères, mais à des degrés différents. Tous les deux contiennent de la caféine, qui a naturellement une certaine amertume. Le café contient également de la quinine. Des recherches suggèrent que nos gènes pourraient déterminer notre perception des saveurs amères, ce qui influerait sur le degré d’appréciation que nous en avons.

Le café est plus concentré, ce qui intensifie son goût âpre. Il est souvent décrit comme « amer » et « intense ». De manière générale, ce qui détermine le goût du café, c’est la manière dont il a été torréfié. Ce que la torréfaction est au café, la fermentation l’est au thé. 

Comme nous avons pu le voir ci-dessus, tous les vrais thés sont issus de la même plante : Camellia sinensis. La fermentation entraîne une modification de la couleur, de l’arôme et de la saveur des feuilles, qui deviennent l’une des quatre grandes variétés de thé : noir, oolong, vert ou blanc. 

Le thé étant plus dilué, son goût est plus subtil. Le profil de saveur du thé varie considérablement en fonction du type, de la qualité et de ce qui est mélangé avec le thé. 

Parmi les plus fermentés on peut retrouver le thé noir ainsi que le thé Oolong. Ils possèdent globalement les saveurs les plus fortes. De son côté le thé vert a tendance à avoir un goût végétal, tandis que le thé blanc est plus floral. Concernant les tisanes, elles sont influencées par leur composition.

➡️ Vous souhaitez en savoir plus sur le thé, notamment concernant sa fabrication, ça se passe ici.

Si vous êtes un grand buveur de café et que vous souhaitez passer au thé, vous apprécierez peut-être un thé noir corsé, sombre et épicé avec une forte teneur en caféine, comme l’English Breakfast, l’Earl Grey ou le Masala Chai.

Pas de gagnant entre les deux liquides.

Avantages pour la santé

Voyons maintenant un aspect important de cet article, c’est-à-dire l’impact que peut potentiellement avoir la consommation l’un des deux breuvages. 

Vieillir en bonne santé

Le café et le thé sont tous deux riches en polyphénols. Il s’agit d’un antioxydant présent dans les aliments végétaux. Ce composé protège les cellules et permet un bon vieillissement .

Toutefois, ces antioxydants peuvent facilement s’altérer notamment face à des chaleurs extrêmes. C’est our cette raison que le café infusé à froid conserve davantage de polyphénols que le café normal.

Une tasse de thé contient généralement environ 100 mg de polyphénols, dont des catéchines et des flavonoïdes. La consommation régulière de thé peut contribuer à un vieillissement sain, à la fonction métabolique et à l’immunité.

Les effets sur le cerveau

Il y a beaucoup de mythes et de spéculations sur ses effets sur le cerveau. La caféine peut avoir un impact sur la mémoire et à la santé globale du cerveau. Bien sûr, comme toute chose consommée à l’extrême, elle peut aussi devenir nocive. Les personnes qui consomment trop de caféine ou qui y sont particulièrement sensibles peuvent éprouver des difficultés à se concentrer, se sentir anxieuses ou avoir des problèmes de sommeil.

Les effets négatifs de la caféine sont plus susceptibles d’être ressentis avec le café en raison de sa teneur plus élevée en caféine et de l’absence de l-théanine. 

Concernant la digestion

Le café est acide, ce qui peut provoquer des malaises ou des troubles digestifs chez certaines personnes. Une trop grande consommation de café peut générer une plus grande sensibilité de l’estomac, comme des brûlures ou des reflux acide. Par ailleurs, le café peut avoir des propriétés laxatives (cela dépend des personnes)

En revanche, pour le thé c’est fondamentalement différent. Le polyphénol contenu dans le thé agissent comme des prébiotiques. Pour faire simple, ils contribuent à l’alimentation des bactéries qui se trouvent dans le tube digestif. Ces microbes jouent un rôle important dans la gestion du poids, dans la digestion et dans la fonction immunitaire. 

Le volet hydratation

La plupart d’entre nous ne boivent pas assez d’eau. Et comme notre corps est composé d’environ 60 % d’eau, il est essentiel d’en consommer suffisamment.  

La teneur nettement plus élevée en caféine du café le rend plus déshydratant que le thé, qui est en fait de l’eau aromatisée. Par ailleurs, quand vous remplissez votre théière d’eau, vous ne mesurez jamais la quantité inséré ce qui vous incite à en consommer un peu plus.

➡️ Découvrez comment nettoyer efficacement votre théière en cliquant ici

Conclusion

Les deux liquides préférés des Français (plus généralement des Européens) sont plus au moins au même stade. Mais avec un léger avantage pour le thé. Les effets secondaires ou indésirables sont moindres pour le thé.

partager l'article:

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Pour connaître les conditions de publication ou toute autre demande, contactez-nous via le formulaire ci-dessous